Lessvtauvsinet

Un site utilisant unblog.fr

6 novembre 2013

Un exemple de gène impliqué dans le diabète de type 2

Classé dans : — lessvtauvsinet @ 21 h 27 min

Un exemple de gène impliqué dans le diabète de type 2  diabete_capn-300x180

Le gène calpaïne 10 (CAPN-10) code une protéase (enzyme capable de digérer des protéines). Porté sur le bras long du chromosome 2, il est formé de 13 exons (en bleu sur l’image) et 15 introns. Il s’exprime, par épissage alternatif, en 8 protéines différentes. Dans une population de Mexicains-Américains, trois emplacements sont particulièrementpolymorphes. Pour chacun, on note l’existence de deux allèles prédominants. En particulier chez les homozygotes GG, on note une baisse de la quantité d’ARNm de CAPN-10 dans les cellules musculaires squeletiques ainsi qu’un plus grand degré de résistance à l’insuline. De manière surprenante ce polymorphisme affecte des parties non traduites du gène (introns). 

Les individus GG sont prédisposés au diabète dans la population Mexicaine-Américaine, ainsi que chez les Finlandais et Allemands, mais tous les individus GG ne sont pas diabétiques dans ces populations et les individus CG ne semblent pas prédisposés au diabète dans d’autres populations (Anglaise, Samoenne).

Si on a pu relier la présence d’un allèle particulier avec le développement d’un diabète, la présence de cet allèle n’est ni nécessaire (il y a d’autres diabétiques qui ne le possèdent pas) ni suffisante (il y a des individus sains qui le possèdent). Il n’y a donc pas un gène du diabète, mais des gènes de susceptibilité, ou gènes de prédisposition, et on peut supposer que l’interaction avec d’autres gènes de prédisposition est nécessaire.

Une trentaine de gènes de prédisposition au diabète ont été identifiés à ce jour. Les travaux concernant le gène CAPN-10 ont été publiées en 2000. En 2007, on a découvert quatre gènes de susceptibilité qui pourraient expliquer jusqu’à 70% de l’hérédité du diabète de type 2 : TCF7L2HHEXEXT2 et SLC30A8. TCF7L2 et HHEX sont des facteurs de transcription qui régulent les activités d’autres gènes. Le gène EXT2 joue un rôle dans le développement du pancréas. Des articles scientifques publés en 2010 font état de 12 nouveaux gènes de prédisposition encore découverts.

Attention ! On peut très bien être diabétique sans posséder aucun des gènes actuellement connus. 

Laisser un commentaire

 

Weight Reduction Pointer To... |
Review: Five Things You????... |
Forscience |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A la Recherche du Temps perçu
| Courssowanmetz
| Les techniques d'AMP e...