Lessvtauvsinet

Un site utilisant unblog.fr

10 novembre 2013

La variabilité du virus

Classé dans : — lessvtauvsinet @ 11 h 03 min

Un exemple de variabilité du VIH : le VIH-1

Neuf sous-types de VIH-1

On distingue deux types de VIH : le VIH-1 et le VIH-2. Pour chaque type, il est possible de dégager un certain nombre de sous-types, sur la base de comparaison de séquences. Ainsi, pour le VIH-1, on ne compte pas moins de 9 sous-types :

La variabilité du virus arbreVIH1
Arbre phylogénétique des 9 sous-types de VIH-1.Le sous-type O est très différent des 8 autres : on peut le considérer comme une espèce différente de VIH.

Ces différents sous-types (ou souches) peuvent être corrélés à des zones géographiques. Par exemple, la souche B est essentiellement présente en amérique du nord et en europe. Néanmoins, il est à noter que l’on trouve différentes souches au sein d’une même zone géographique, et même au sein d’un même individu infecté… La variabilité du VIH est très forte.

Origine de la variabilité du VIH

Deux mécanismes rentrent en jeu pour expliquer une telle variabilité du VIH :

1- la réverse transcriptase a un taux d’erreur très élevé, de l’ordre de 10-3 à 10-4. Ceci correspond à une à deux mutation(s) par cycle de réplication;

2- le taux de renouvellement du virus est très élevé (demi-vie de 48 h), ce qui donne de 108 à109 virions synthétisés par jour.

Une telle variabilité rend difficile l’élaboration d’un vaccin. Ainsi, lorsque le système immunitaire est encore fort, on observe un grand nombre de variants, dûs aux mutations : le virus déborde ainsi le système immunitaire, qui est alors détruit. La variabilité se réduit alors, le variant le plus efficace prenant le dessus.

Evolution de l’infection virale

On distingue 3 phases lors d’une infection par le virus du SIDA :

1- la primo-infection : juste après la contamination par le VIH, le nombre de virus présents (= charge virale) augmente fortement, puis diminue rapidement, du fait de la réponse du système immunitaire;
2- la phase asymptomatique : l’individu atteint ne présente aucun symptome de la maladie, et le nombre de virus n’augmente que très légèrement; mais le nombre de variants augmente fortement… Malgré le contrôle de la maladie par le système immunitaire, les lymphocytes T sont progressivement détruits par le virus;
3- le SIDA : le système immunitaire est débordé; le nombre de virus augmente fortement (mais le nombre de variants se limite aux plus efficaces); les symptômes apparaissent.

evolution

Laisser un commentaire

 

Weight Reduction Pointer To... |
Review: Five Things You????... |
Forscience |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A la Recherche du Temps perçu
| Courssowanmetz
| Les techniques d'AMP e...